Institut culturel cri Aanischaaukamik

L’Institut culturel cri Aanischaaukamikw est un musée, un centre d’archives, une bibliothèque, un centre d’enseignement et un espace public pour la tenue d’événements culturels. Il a été construit au moyen de matériaux structuraux certifiés FSC.



Une structure qui rend hommage à la tradition et à la culture

L’Institut a été conçu comme un musée et un lieu de rassemblement, la communauté et les grandes nations cries du nord du Québec ayant imaginé un centre d’identité.

Elles souhaitaient que le nouveau centre culturel soit construit près du centre du village d’Oujé-Bougoumou, sur un site en pente surplombant les terrains culturels et rituels du centre du village.

Les architectes ont commencé par parler aux aînés de la communauté, aux enfants et aux enseignants. Ils ont posé des questions sur les besoins de l’espace et sur sa signification avant d’en faire une réalité.
Au cours des 13 années qui ont suivi, 15,8 millions de dollars ont été recueillis pour le projet de construction auprès de gouvernements, d’entreprises, d’entités cries, de particuliers et de familles, Des protocoles d’entente ont été conclus avec de grandes institutions comme le Musée canadien de l’histoire.



L’utilisation de produits provenant de la forêt environnante

Le concept audacieux de l’Aanischaaukamikw, avec ses poutres massives en bois lamellé-collé d’épinette, s’inspire de la structure de base des habitations traditionnelles cries appelées « sabtuan ». Ces habitations étaient courantes dans le village d’Oujé-Bougoumou où l’institut est aujourd’hui sis.

Tout en s’efforçant de créer un objet poétique dans le paysage de cette communauté, les architectes ont cherché à concilier les traditions de construction cries avec les techniques de construction contemporaines.

L’utilisation d’éléments structurels courbes en bois de pin noir lamellé certifié FSC de Nordic Structures a été non seulement clairement bénéfique pour l’industrie régionale, mais aussi symbolique puisque le sapin, le cèdre et l’érable ont été utilisés pour rappeler l’importance de la forêt pour la nation crie.



Le résultat

Le centre sert de vitrine pour les artefacts cris et de lieu pour la tenue d’événements de musique traditionnelle et de contes. Aanischaaukamikw comprend une bibliothèque et un centre de ressources, des espaces pour les expositions permanentes et temporaires, des installations d’archivage et de stockage des artefacts, des bureaux administratifs, des espaces communautaires, des salles de classe et d’autres installations éducatives.

L’Institut culturel cri Aanischaaukamikw réunit les traditions historiques du village, tout en redonnant à la communauté un lieu de rencontre à la fine pointe de la technologie.


ARCHITECT
Rubin & Rotman Architects
Douglas Cardinal Architect

STRUCTURE
SNC-Lavalin

ENTREPRENEUR GÉNÉRAL
Aecon Group

FOURNISSEUR DE BOIS
Nordic Structures

ANNÉE D’ACHÈVEMENT
2011

SOURCES


© Forest Stewardship Council® · FSC® F000205