The Confluence

Une famille du sud de l’Alberta s’inspire d’un monde plus vert pour construire une nouvelle maison

(© Pavel Hájek)© Pavel Hájek


En 2007, Gerton et Joleen Molenaar ont acheté un bungalow qui avait initialement été une cabane. Choisie pour son emplacement, la petite maison a rempli sa fonction pendant plus de 30 ans, mais elle n’avait été conçue que pour servir de maison d’été et la famille grandissante s’est rendu compte que la maison avait besoin d’être rénovée.

Au début de la discussion, il avait été question d’une annexe, puis la discussion s’est finalement arrêtée sur la construction d’une toute nouvelle maison. Après avoir rencontré plusieurs consultants, ils ont entendu parler de la certification Living Building Challenge et ont approché le laboratoire sur les technologies des bâtiments écologiques du Southern Alberta Institute of Technologies (SAIT) et Woodpecker European Timber Framing afin d’obtenir l’expertise nécessaire pour relever ce défi complexe.



Aujourd’hui, « The Confluence » est une maison de 2 238 pieds carrés conçue pour produire plus d’énergie qu’elle n’en consomme, capter l’eau, utiliser des matériaux certifiés FSC et minimiser les déchets de construction. Après trois ans de travaux de construction, la maison est maintenant terminée.

« Le projet Confluence est différent des trois autres projets entièrement certifiés LBC l’ayant précédé », a expliqué Tracey Chala, chercheuse principale du laboratoire sur les technologies des bâtiments écologiques du SAIT. « La maison, située dans un hameau isolé, est exposée aux rudesses d’un climat nordique par rapport à ses contreparties suburbaines, plus au sud. Et, alors que certains de ces autres projets étaient assortis de budgets de plusieurs millions, cette maison aura été construite pour une fraction de ce montant. »



Inspirer un monde plus écologique

Pour obtenir la certification Living Building Challenge, la maison doit se conformer à sept domaines de durabilité pendant la construction. Entre autres exigences, tout le bois utilisé dans les projets doit être certifié FSC, provenir de sources de récupération ou être récolté intentionnellement à partir de bois sur place dans le but de défricher le site.

Pour les propriétaires Joleen et Gerton Molenaar, l’objectif a toujours été de construire la meilleure maison possible pour leur famille et les générations futures.

« Avoir une famille, devenir parents et être responsables de la vie de nos enfants, c’est la raison pour laquelle nous avons construit une maison certifiée Living Building Challenge – une maison qui protège leur santé et l’environnement », explique Gerton Molenaar.



Utilisation de bois certifié FSC

Un des objectifs était de s’approvisionner localement (dans un rayon de 500 km du site), ce qui a compliqué la recherche de produits certifiés FSC. Grâce au soutien du FSC Canada, une conversation a eu lieu avec NorSask Forest Products Inc., Mistik Management Ltd. et le conseil de bande de Meadow Lake (MLTC) pour s’approvisionner en bois certifié FSC. En fin de compte, l’équipe a pu obtenir du MLTC deux palettes de bois certifié FSC.

Les partenaires attendent maintenant que les responsables de la certification Living Building Challenge leur reviennent concernant une pleine certification. Si « The Confluence » obtient une pleine certification, elle deviendrait la quatrième maison au monde à l’obtenir.




© Forest Stewardship Council® · FSC® F000205