Communications techniques


Friday, 28 June 2019
Approbation de l’Évaluation nationale de risque pour le bois contrôlé

C’est avec fierté que le Forest Stewardship Council annonce le lancement de l’Évaluation nationale de risque pour le bois contrôlé au Canada. The new FSC National Risk Assessment for Canada was approved on June 26, 2019 and must be phased in by Certificate Holders by December 26, 2019.


Au terme de trois années de consultations rigoureuses menées auprès de l’industrie ainsi que de groupes environnementaux, de parties prenantes sociales et de groupes autochtones, la nouvelle Évaluation nationale de risque vise à assurer une application cohérente et crédible des normes et des politiques du FSC en matière de bois contrôlé, et ce, afin de respecter les droits des peuples autochtones et de protéger des espèces en péril comme le caribou des bois de même que des paysages forestiers intacts.

« En plus de la mise en œuvre de la nouvelle norme d’aménagement forestier, le déploiement de la nouvelle Évaluation nationale de risque au Canada met fin à des années d’examen du cadre normatif du FSC au Canada. Nous accueillons à bras ouverts cette transition pour stabiliser les exigences du FSC au Canada et pour favoriser l’adoption par le marché allant de l'avant », a déclaré François Dufresne, président du FSC Canada.

Le FSC a certifié plus de 50 millions d’hectares au Canada et plus de 600 entreprises ont été certifiées en vertu des normes du FSC. Il s’agit de la norme la plus respectée et la plus reconnue sur la planète en matière de gestion durable des forêts. Bien que le FSC soit le système de certification forestière connaissant la plus forte croissance mondiale, plusieurs forêts ne répondent toujours pas aux normes du FSC en matière de forêts en santé et de communautés florissantes. C’est la raison pour laquelle existe le bois contrôlé.

Une Évaluation nationale de risque établit les risques associés aux activités forestières non désirées sur des terres non certifiées FSC : parmi ces risques, notons la récolte illégale de bois, un aménagement forestier qui viole les droits de travailleurs ou de peuples autochtones ou encore menace de hautes valeurs de conservation, la conversion de forêts à des usages non forestiers et l’utilisation d’arbres génétiquement modifiés. Dans l’Évaluation nationale de risque au Canada, les principaux risques identifiés concernent les droits des peuples autochtones, les habitats essentiels d’espèces en péril (dont le caribou des bois) et les paysages forestiers intacts. L’Évaluation nationale de risque du FSC Canada identifie des mesures permettant aux entreprises d’atténuer ces risques.

La nouvelle Évaluation nationale de risque du FSC pour le Canada a été approuvée le 26 juin 2019 et doit être mise en œuvre progressivement par les détenteurs de certificat d’ici le 26 decembre 2019.

Cliquez ici pour en savoir plus sur l’Évaluation nationale de risque et le processus de mise en œuvre.


© Forest Stewardship Council® · FSC® F000205